TOP DE ARGENTINA Y CHILE!

Para compartir el mejor de mi experiencia con ustedes, como lo hicé para los otros paises recorrido, aqui pueden conocer unos lugares o experiencias que merecen una visita.

Afuera de los sitios de turismo de masa, o alli mismo pero visitando de una maneja diferente, podran conocer mas de la cultura local, de la gastronomia, de las costumbres ademas de unos paisajes hermosos. Alli es posible, todavia, de experimentar un turismo ecologico y responsable que sea una alternativa de desarrollo de las comunidades y una ventana sobre las realidades locales para el visitante. Tienen tambien unos itinerarios de deporte de aventura (bicicleta, kayak, trekking…) Lire la suite

PATAGONIE ET CARRETERA AUSTRAL (2/3)

Des forces retrouvées chez Geraldo à Neuquen capitale, je traverse la vraie pampa, bafouée par les vents puissants de Patagonie. On pourrait s’attendre à une première rencontre vierge, dénudée de la main de l’Homme, mais non. Je peux voir des villages fantômes, des habitants noyés dans l’alcoolisme, une pampa saignée pour en extraire le pétrole et gaz. Non loin de là s’est développé un des plus grand et controversé projets d’extraction minière : Vaca Muerta. Depuis Zapata, je me rapproche de plus en plus de la Cordillère des Andes. Le vent s’oppose fortement à cette avancée. Les premiers Araucarias me donnent la bienvenue. Ces arbres sont incroyables. Pas étonnant que les Mapuches vénéraient les Pehuenes. Je fais le tour du Lac d’Aluminé en passant par le charmant village de Villa Pehuenia. Pédaler au milieu de ces forêts de géants aux bras levés est vraiment un régal. Seul les nuages de poussières levés par les 4×4 freinent mon plaisir. A Aluminé, je rate de peu les fêtes pour le Carnaval. Je longe la rivière tranquille, bordée par quelques estancias. Il fait bon vivre et on produit d’excellents miels et confitures, et évidemment le dulce de leche dont je suis devenu addict. Lire la suite

Carretera Austral : Repos du blog

En plus du problème psycho-informatique de mon ordi, je vais devoir laisser quelques semaines le conte de mes découvertes argentines car je vais entrer dans le dernier gros morceau : la fameuse Carretera austral, au Chili. Encore des cailloux, des routes défoncées et du vent! Mes aussi des paysages encore et toujours époustouflants où j’espère déguster mon premier Curanto. J’y retourne, depuis Trevelin, un joli village d’origine galoise. Soyez patients!