CINQ JOURS DANS LA FORÊT AMAZONIENNE BRÉSILIENNE

Départ 7h30 de Manaus, métropole de 2 millions d´habitants au beau milieu du Bassin amazonien, accompagnés de Paula et Elso et de quatre autres touristes français. Mini-bus, barque (d’où nous apercevons l´encontro das aguas entre Rio negro et Rio Solimoes) puis 4×4 pour rejoindre la lodge au milieu de la forêt vers 9h30 apres un dernier trajet en barque dans la forêt inondée, sous une averse de pluie tant soudaine que torrentielle. Après s’être repu d’un repas typique, première balade en barque a moteur flottant sur la forêt inondée. Peu d´animaux visibles, notamment à cause du bruit du moteur. L´eau profondement noire reflète les couleurs verdoyantes et chaudes de la fin de journée avec un magnifique coucher de soleil. Enchaînons dîner avec boulettes de viande, pâtes, riz, salade composée et dessert de pastèque et lait concentre. Nous clôturons cette journée par une balade nocturne en barque sans moteur. Après 45 minutes, Elso arrive enfin à attraper un caïman avec les mains, hypnotise par la lumière de la lampe. Lendemain lever aux aurores pour observer le lever de soleil sur la forêt qui se réveille peu a peu. La brume donne une ambiance mystique. La paix est omniprésente.


Petit déjeuner copieux : café, lait, noix du Brésil, jus naturel, pain beurre, semoule de millet et la fameuse tapioca, sorte de crêpe de manioc. Des 9 heures nous débutons un circuit de randonnée de 3 heures à travers la forêt secondaire. Elso, en guide connaisseur, nous enseigne plusieurs choses au fur et à mesure du sentier, notamment des éléments de survie ou si on doit faire face a un jaguar. On goûte ces fameuses grosses larves de palmier riches en protéine et graisses, la nourriture du futur! Les racines drapées des gros arbres servent de caisse de résonance pour communiquer. Les petites fourmis sont de véritables guerrières organisées. Une plante est un poison proche du curare et permet de récolter des poissons facilement. Notre estomac creuse par la moiteur pesante sera récompensée par une cure de pirarucu frit, feijoada (sorte de cassoulet, avec cette chaleur!), dessert a base de noix du Brésil, bananes sèches et glace de citron. Délice.
A 15h nous repartons en barque pour débarquer encore plus dans la forêt. La, nous passerons la nuit dans un campement primitif avec seulement quelques armatures en bois. Les françaises ne sont pas rassurées. On apprend à installer nos hamacs et moustiquaires, confectionner assiettes avec des feuilles et épines, couverts avec bois, allumer le feu avec du bois mouille (pas évident) et empaler le gros poulet pour le griller. Un nouveau tour en barque par pleine lune flottant entre ciel et eau. Un calme saisissant! Voire inquiétant! Elso arrive à débusquer de loin des grenouilles vertes en train de faire des cochonneries. Malgré ses qualités et connaissances, Elso reste humble et comique. On l´apprecie beaucoup. Impressionne aussi d´etre si peu embêtés par les moustiques en cette saison de hautes eaux. On a aussi beaucoup de chance avec la météo. On évite la pluie. Nuit pas trop rassure dans le hamac, plus berce par les ronflements des voisins que celui de la faune.
6h du matin. Le soleil réchauffe déjà l´atmosphère bien humide. Déjà, Elso est affaire avec son acolyte à préparer un déjeuner sylvestre. 9 h nous partons pour une nouvelle balade dans la selva, sur les traces de tapirs entendus la veille. Notre guide continue les anecdotes : usage d’Heliconia contre les piqûres de serpents, boire a une liane, faire un piège pour chasser le gibier… Quelle chaleur! Retour à la lodge et repos bien mérité. Mais Elso veille et nous réveille pour tenir le planning. Nouvelle balade en barque pour rejoindre le territoire d´une communauté indigène ou se tient le Samaùma, un arbre géant de plus de 25 m de circonférence. Témoin pacifique de temps révolus. Des singes capucins et des toucans passent furtivement au dessus de nos têtes. Retour a la civilisation satisfait de cette expérience dans la jungle tant attendue! On remercie chaleureusement l´agence Amazon Green Tours, en particulier Elso et Paula pour leur professionnalisme et leur gentillesse. Pour en savoir plus sur leur travail, lire cet article.

Publicités

Une réflexion sur “CINQ JOURS DANS LA FORÊT AMAZONIENNE BRÉSILIENNE

Share a Comment!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s